Livret souvenir de la promotion

La Remise des Sabres, première cérémonie traditionnelle de l’année, est sans nul doute celle qui marque le plus de son empreinte typiquement EMIA, le souvenir de l’Elève Officier.

Pour la première fois, la Promotion se présente en tenue de parade, pour la première fois elle entonne le chant magnifique de « la Prière ».

Entourée de ses Anciens, venus de leurs Ecoles d’Application, la nouvelle Promotion reçoit la garde du Drapeau de l’Ecole Militaire Interarmes.

Cérémonie nocturne émouvante, à la fois sobre et grandiose, où le futur Officier reçoit des mains de ses Anciens, le Sabre, symbole de la défense du Droit.

Le cérémonial de l’adoubement comparable à celui du jeune écuyer d’antan qui demandait chevalerie, marque les premiers pas de l’adhésion du jeune élève, au Corps des Officiers.

Les cérémonies traditionnelles de la remise des sabres et la passation du drapeau aux élèves officiers de la promotion 1973-1974 de l’Ecole Militaire Interarmes se sont déroulées le samedi 27 octobre 1973 sous la présidence du général de corps d’armée Louisot (Saint-Maixent - Promotion Rhin et Moselle 1937-1939) commandant la Vème Région Militaire et Gouverneur Militaire de Lyon.

Le général de Barry, commandant les Ecoles de Coëtquidan était entouré du général Beau, commandant la 31ème Division Militaire et représentant le général de corps d’armée Gauthier, commandant la 3ème Région Militaire, du général Maréchal représentant le général de corps d’armée Le Ray président de l’association, du capitaine de vaisseau Dyevre, commandant l’Ecole Navale, du colonel Got commandant l’Ecole Militaire de Strasbourg. Les cadres des écoles, des délégations d’anciens, du 1er bataillon de Saint-Cyr, de l’Ecole Navale et de l’Ecole Militaire de la Flotte, des familles et amis assistaient aux diverses manifestations de cette soirée.

C’est dans une atmosphère de recueillement que la cérémonie débuta, avec la célébration d’une messe dans le foyer des élèves officiers. La décoration, de la salle, la participation active de la chorale et de l’ensemble instrumental composés d’élèves officiers contribuèrent à mettre dans une ambiance de ferveur l’assemblée nombreuse des parents et des amis.

Plus tard, la lumière embrasa le cadre prestigieux de la cour Rivoli, faisant apparaître aux spectateurs la nouvelle promotion de l’Ecole Militaire Interarmes présentée par le colonel Multon, commandant en second les Ecoles et le lieutenant-colonel Grosjean, directeur de l’Ecole Militaire Interarmes. A genoux, 220 élèves officiers reçu rent des mains de leurs anciens, cadres et camarades de la promotion Général Marceau s, le sabre, symbole de leur vocation. Les accents émouvants de la e Prière o, la remise du drapeau puis le défilé montrèrent à toute l’assistance à quel point cette promotion formait déjà un bloc.

Enfin une brillante réception à laquelle participèrent près de 1 500 personnes termina cette soirée émouVante. A cette occasion, le général de corps d’armée Louisot, s’adressa aux jeunes élèves officiers afin de préciser les qualités et les devoirs attachés à leur vocation. C’est à travers la vie exemplaire du général Brosset, parrain de la promotion, qu’il dessina aux futurs officiers un idéal de vie.

Ainsi, en ce soir du 27 octobre 1973, une nouvelle promotion de l’EMIA réalisait un rêve dont elle comprenait le sens et la grandeur.

page précédente - page suivante